Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les bons tuyaux des amis

VOYAGES : Rhodes - Grèce

24 Février 2013, 11:17am

Publié par lesbonstuyauxdesamis.over-blog.com

Pour voir ce diaporama

cliquez ici : 

 

link

 

 

http://www.archive-host.com/link/8b33cb83d136567c8898624a40821e44b9539539.gif

Rhodes  est une île grecque, la plus grande île du Dodécanèse link. Elle est située au sud-est de la mer Egée link, à 17,7 km de la Turquie, entre la Grèce et l'île de Chypre.

 

Rhodes est aussi le nom de la ville principale de l'île. Jumelée avec la ville de Perth link, en Australie .

 

Le colossede Rhodes link, l'une des sept merveilles du monde link, était une statue gigantesque, traditionnellement située à l'entrée du port de la ville de Rhodes.

 

L'île de Rhodes a la forme d'un fer de lance de 79,7 kilomètres de long pour 38 kilomètres de large. D'une superficie d'environ 1 400 km2, l'île compte approximativement 220 kilomètres de côtes. Rhodes culmine à 1 216 mètres au mont Attavyros. Tandis que les rivages sont rocheux, l'intérieur est constitué de bandes de terres arables où sont cultivés agrumes, vignes, légumes et olives, entre autres.

 

La ville de Rhodes est située à l'extrémité nord de l'île, c'est-à-dire à l'emplacement des ports commerciaux antiques et modernes. L'aéroport principal est situé 14 kilomètres au sud-ouest de la ville, à Diagoras. Le réseau routier de l'île rayonne depuis la ville.

 

En dehors de la ville de Rhodes, l'île est parsemée de petits villages et stations balnéaires, dont Faliraki, Lindos, Kremasti, Haraki, Pefkos, Archangelos, Afantou, Koskinou, Embona (Attavyros), Paradisi et Trianta (Ialysos). Le tourisme est la première source de revenus de l'île.

 

La ville de Rhodes fut fondée en 408 av.J.C., quand les habitants de Ialysos, de Lindos et de Kamiros décidèrent de construire une puissante nouvelle cité qui serait la capitale de l’île. Elle a été tracée selon les plans d’ Hippodamos de Milet et fut considérée comme l’une des plus belles cités de l’époque. Elle devint rapidement, sous l’occupation romaine et par la suite byzantine, un important centre économique et culturel, mais elle perdit cependant de son antique splendeur. En 1309 elle fut envahie par les chevaliers de Saint-Jean, qui l’entourèrent d’une puissante fortification, la transformant en une florissante cité médiévale multinationale. En 1523 elle tomba sous le contrôle des Turcs ottomans et les Grecs se virent obligés de s’installer hors les murs, créant de nouveaux quartiers, les marasia. En 1912, la ville de Rhodes fut, comme tout le Dodécanèse, occupée par les Italiens. Les nouveaux maîtres transformèrent l’aspect architectural de la ville en élevant d’ imposants bâtiments, et en traçant des rues larges et des places. Finalement, en 1948 Rhodes fut rattachée à la Grèce.

La ville moderne de Rhodes constitue avec les quartiers d’Asgourou et de Kritika l’une des plus grandes communes de la Grèce insulaire, comptant une population permanente de soixante mille habitants. Centre économique et culturel de l’Egée du sud-est, elle vit un présent dynamique mêlé à son passé historique. On la range parmi les lieux de vacances les plus célèbres de la mer Méditerranée grâce à son environnement naturel d’une beauté exceptionnelle et à ses plages d’ une très grande propreté, à ses parcs et ses lieux de divertissement, à son soleil brillant, à la chaleureuse hospitalité de ses habitants, à sa parfaite infrastructure touristique, aux nombreux choix de divertissements nocturnes et d’ activités sportives, à ses manifestations culturelles, mais aussi pour la possibilité de faire des excursions journalières dans les îles avoisinantes ou à Lindos et pour ses monuments et musées qui nous permettent de connaître son histoire mouvementée.

 

Ialysos (connue aussi sous le nom de Trianta), où virent le jour des vainqueurs olympiques, avec des couchers de soleil de rêve, et une admirable infrastructure touristique, berceau de la civilisation, lieu de culte religieux, d’activités sportives et de divertissement, était l’une des trois célèbres cités antiques de Rhodes. Avec Lindos et Camiros, la ville de Cos, Cnide et Halicarnasse, Ialysos a marqué son époque comme étant une partie indissociable de l’antique exapole dorienne. Le premier peuple à venir s’installer ici était les Cariens (tribu pré-hellénique) suivis par les Phéniciens. On pense que ces trois importantes villes de Rhodes se sont fait connaître grâce au vainqueur olympique Diagoras. Ialysos prenait part aux Guerres athéniennes jusqu’à 421 av. J.-C. Au Moyen Âge, la région fut habitée par les Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean, expérience qui laissa derrière elle de nombreux bâtiments et monuments, conservés jusqu’à présent. Ά l’acropole de Ialysos, on a découvert des ruines de temples doriques, consacrés à la déesse Athéna et à Zeus. Aujourd’hui, la municipalité de Ialysos constitue un lieu touristique de vacances réputé et cosmopolite.

 

Lindos et les villages environnants de Kalathos, Pylona et Lardos constituent avec Laerma la municipalité de Lindos. L’antique cité-état de Lindos a connu un grand développement maritime et culturel. Patrie du sage tyran Kleovoulos, protégée par une puissante acropole, elle fut admirée pour sa richesse, sa beauté et son emplacement stratégique. Pendant la période des Chevaliers son château a été renforcé et son essor maritime se poursuivit jusqu’ au XIXe siècle. En arrivant à Lindos, on peut admirer de loin le panorama du village, toutefois, si on arrive avec le bateau qui part de Mandraki, le tableau est tout aussi impressionnant. L’habitat traditionnel avec les maisons toutes blanches, les demeures des capitaines, les églises byzantines et les ruelles pavées évoluent au pied du rocher de l’acropole. En suivant le chemin qui traverse le village ou en louant un petit âne sur la place, on monte sur l’antique acropole, qui, entourée de puissants murs, s’élève imposante. Ses monuments, antiques, byzantins, et de l’époque des Chevaliers mais aussi la vue admirable sur la mer et le village créent un emplacement d’une beauté féerique. On peut apprécier le bleu de la mer dans le golfe d’Aghios Pavlos ou sur la plage de Lindos qui dispose aussi d’installations pour des sports nautiques. Enfin, les nombreux magasins restaurants et lieux de divertissement comblent les désirs des visiteurs les plus exigeants.

 

Kamiros était l’une des trois grandes villes antiques de Rhodes et elle atteint son apogée aux VIe et Ve siècle, grâce à son économie agricole développée. En 1859 on a découvert dans une région verdoyante ses vestiges et la nécropole avoisinante. Les majestueux bâtiments publics, l’agora, les temples, les maisons particulières et l’Acropole au sommet de la colline témoignent de la splendeur et de la richesse de l’antique Kamiros.

 

Source :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rhodes   link

 

Commenter cet article

charlotte_dj 05/04/2015 14:29

voilà une description très complète, merci. J'ai hâte de découvrir Rhodes cet été

patrico 06/04/2015 21:29

Merci pour votre commentaire

Ivan55 24/02/2013 20:38


Très bonne description très détaillée de cette ville riche en histoire, en monuments  antiques et en beaux paysages. Merci pour le partage.

lesbonstuyauxdesamis.over-blog.com 24/02/2013 21:36



MERCI A VOUS POUR CE COMMENTAIRE